RAPPORT MANUTENTION MANUELLE

Tous les secteurs d’activité sont concernés par l’augmentation du nombre d’accidents du travail et des maladies professionnelles. Cependant, l’origine du risque professionnel est souvent le même : la manutention manuelle.

 

 

Ce graphique met en avant que les manutentions manuelles représentent 50% des accidents du travail en 2018. Ils sont beaucoup plus élevés que toutes les autres origines de risques et peuvent causer des risques importants aux opérateurs ainsi qu’aux dirigeants.

En effet, les opérateurs sont les premières victimes des manutentions manuelles de charges. Les principales conséquences sont corporelles telles que la fatigue, des douleurs corporelles, l’apparition de troubles musculosquelettiques (TMS) et des maladies et lésions chroniques. Mais, des impacts psychiques peuvent également apparaître comme une monotonie et une démotivation de l’opérateur.

De plus, les dirigeants sont également des victimes des conséquences de la manutention manuelle de charges. Tout d’abord, au niveau financier car l’accident peut engendrer des coûts liés aux indemnisations de l’opérateur, des frais si du matériel a été endommagé et des dépenses liées à l’embauche d’une nouvelle personne pour remplacer la victime. Une perte de productivité peut également se manifester dû à la désorganisation du travail et au temps perdu lors de l’accident qui peuvent par la suite engendrer une perte de clientèle pour non-respect des délais faute de moyens. Par ailleurs, l’image de marque de l’entreprise peut être impactée tout comme l’altération du climat social dans l’entreprise. Le dirigeant peut également perdre du temps à recevoir les services extérieurs tels que l’inspection du travail, la CARSAT (Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail) ou la police. En outre, si l’incident est grave, les conséquences peuvent donner lieu à des poursuites judiciaires.

 

 

Ainsi, de nombreux accidents du travail et maladies professionnelles sont engendrés par les manutentions manuelles de charges. Ils entrainent de lourdes conséquences pour les salariés mais également pour les dirigeants.  INGENITEC souhaite contribuer à réduire ces risques pour la santé en proposant des équipements adaptés. Nous positionnons nos solutions par un diagnostic et une évaluation sur le terrain pour identifier les contraintes liées aux manutentions manuelles et postures pénibles. Nous apportons ainsi des solutions en termes de sécurité, des réductions des troubles musculosquelettiques (TMS), de prévention des maladies professionnelles et accidents du travail.  Pour freiner ces statistiques, l’Etat et la branche des accidents du travail et des maladies professionnelles ont mis en place les travaux préparatoires à la signature de la 4ième convention d’objectifs et de gestion (COG) couvrant les années 2018-2022. Ils ont pour but d’augmenter le nombre de prévention sur les risques professionnels au sein des entreprises industrielles et d’obliger les entreprises à investir pour améliorer les conditions de travail des opérateurs sous peine de lourdes amendes financières.

 

Source : site officiel de l’Assurance Maladie

 Source : site officiel de la Santé et de la Sécurité au Travail

Nos archives

Archives

Partagez cet article