Titre picto

Besoin d'informations ? Contactez-nous au 04 77 60 04 16 / commercial@ingenitec.com

ingenitec-outils-de-manutention
LOGOTYPEINGENITEC
Solutions ergonomiques de manipulation de charges
||Histoire d'homme

Histoire d'homme : Jean-Charles DOUBLET

Le magazine Solution Manutention est venu interviewer Jean-Charles DOUBLET, fondateur et directeur général d'INGENITEC, pour sa rubrique Histoire d'Homme du n°23.

Batiment-ingenitec-manutention

Jean-Charles Doublet

Fondateur d'Ingenitec il y a 15 ans, Jean-Charles DOUBLET est aussi père de 4 enfants. C'est un parcours sans accroc, où la confiance, l'optimisme et l'envie vont de pair avec le goût du travail et des responsabilités, que nous narre cet homme réservé et ouvert.

Une carrière entièrement consacrée à la manutention

Jean-Charles Doublet est diplômé de l'école de commerce de Saint-Etienne. Rapidement, il est embauché en contrat d'alternance dans une entreprise stéphanoise de manutention "Victory". Il y restera 5 ans puis sera débauché par un concurrent. « J'ai eu la chance de m'entendre très bien avec mon directeur. La contact avec les clients, la prospection terrain m'nt beaucoup plu mais j'avais fait le tour. Victory allait être racheté par un groupe écossais, j'ai saisi l'opportunité qui se présentait ». Il intègre donc "Manutention Connexion", une jeune entreprise en pleine croissance. « L'approche client était totalement différente, nous nous engagions sur un délai de livraison de 24/48h avec un stock toujours disponible. C'était très stimulant. J'ai multiplié le chiffre d'affaire par 2,5 ».


A chaque étape du parcours, il gagne en connaissance métier

« Au bout de 5 années, ne voyant pas de perspective d'évolution, je suis parti dans une petite structure "Altec" qui voulait se développer. Le challenge était tout à fait différent et plus gratifiant, il s'agissait de bien cerner les besoins clients et de trouver des solutions de manutention sur-mesure en intégrant des composants de fournisseurs, de les installer et de former les utilisateurs. Ce rôle d'écoute et de conseil m'a beaucoup appris sur les problématiques de manutention de charges, surtout pour les charges lourdes pour lesquelles nous étions spécialisés » indique-t-il.


Prêt pour l'entreprenariat ?

Mais l'entreprise, mal gérée, doit cesser ses activités. Notre homme de 32 ans, il es tmarié, a trois enfants à charge et bientôt un quatrième... Il décide alors de se lancer, seul. « J'en avais vraiment envie et j'avais aussi une bonne connaissance de mon métier. Ma femme m'a fait confiance. Nous avons mis toutes nos économies dans Ingenitec. Je pressentais l'évolution des besoins sur ce marché de la manutention de charge. De plus en plus de clients me demandaient des solutions pour charges légères. J'ai pu consacrer toute mon énergie à l'entreprise. Mon épouse a été formidable, elle a géré toute la deuxième vie..., et a rejoint l'entreprise en 2007 ».

La croissance est venue rapidement. Le moment était le bon et notre homme était prêt. Son positionnement de spécialiste de solutions manuelles de manutention de charges le distingue de la concurrence. C'est un des rares à disposer d'un bureau d'études intégré et d'ateliers d'assemblage, ce qui lui permet de proposer des solutions qu'il maîtrise de bout en bout.

Aujourd'hui, l'entreprise réalise un chiffre d'affaires de 3 millions d'euros et emploie une vingtaine de personnes, dont beaucoup sont dans l'aventure depuis le début.


Oui, mais sans oublier les autres !

« Grâce à mon épouse qui est responsable des ressources humaines, nous avons fait de la santé de nos équipes une préoccupation centrale du développement de l'entreprise. Il y a très peu de turn-over et nos collaborateurs sont très impliqués ». se félicite Jean-Charles Doublet.

Notre homme est également investi dans l'entreprenariat au sein de l'association "For-Act", un groupement d'entreprises du département 42, qui propose des rencontres entre chefs d'entreprises à travers des visites d'entreprises, des évènements conviviaux, à la fois pour partager son expérience, rompre l'isolement, promouvoir le territoire, défendre ses intérêts auprès des institutions, ect. « A travers ce réseau d'entrepreneurs, nous avons su développer uns solidarité, réaliser des choses que nous n'aurions pas pu faire seuls » souligne-t-il. « En fait, je me sens à la bonne place, et, comme les conditions sont favorables et que mon équipe est moteur, l'envie de continuer à développer Ingenitec vient naturellement » conclut celui-ci.



Téléchargez ci-dessous l'article complet paru dans le numéro 23 du magazine Solutions Manutention.

Partagez cet article