Titre picto

Besoin d'informations ? Contactez-nous au 04 77 60 04 16 / commercial@ingenitec.com

ingenitec-outils-de-manutention
LOGOTYPEINGENITEC
Solutions ergonomiques de manipulation de charges
||Plan national de Santé au Travail

Plan national de Santé au Travail

Créé en 2004 et piloté par le Ministre chargé du Travail, Le Plan National Santé au Travail (PNST) vise à définir la politique nationale de Santé au Travail selon les grandes orientations prioritaires pour les différents acteurs de la prévention (ANACT…).

reglementation-securite-travail-ingenitec

3EME PLAN NATIONAL DE SANTE AU TRAVAIL

Le 8 décembre 2015, la Commission permanente du Comité d’Orientation des Conditions de Travail (COCT), sous la présidence de Myriam El Khomri (Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social) a validé les orientations du 3ème Plan National Santé au Travail (PNST) pour la période de 2016 à 2020.

Présidée par le Ministère chargé du Travail, cette commission est composée d’autres membres de départements ministériels, de représentant d'organismes de prévention (Assurance Maladie, INRS, ANACT, MSA, …), de représentants des salariés (CGT, CFDT, …), de représentants d’employeurs (MEDEF, CGPME…), et d’experts désignés.

Les 7 orientations du PNST 2016-2020

Ce 3ème Plan National Santé au travail doit prendre en considération de nombreux défis tels que l'anticipation du vieillissement de la population active, l'apparition de nouvelles formes de travail et l'intégration des nouvelles technologies (numériques...), et la prévention de risques prioritaires récurrents ou émergents.

Les 7 orientations prioritaires définies par la Commission permanente du COCT, pour le PNST 2016-2020 sont :

  • « Faire de la prévention des risques une priorité, en rupture avec une approche qui fait prévaloir la réparation ;
  • Développer l’accompagnement des travailleurs et des entreprises dans la prévention de la rupture des parcours professionnels en lien avec l’état de santé et favoriser leur maintien en emploi ;
  • Accompagner les entreprises dans leur démarche “Qualité de vie au travail” ;
  • Simplifier le droit pour renforcer l’efficacité et l’effectivité des règles pour une plus grande protection des salariés, notamment dans les PME/TPE ;
  • Prioriser certains risques pour renouveler la prévention d’accidents et de l’usure professionnelle ;
  • Rassembler et mettre en perspective les données de santé au travail pour aboutir à un système d’informations plus lisibles, partagées entre tous les acteurs, et davantage mises au service de l’action en matière de prévention ;
  • Améliorer la complémentarité opérationnelle des acteurs de la santé au travail pour renforcer l’efficacité de l’action publique et privée dans le domaine de la santé au travail.”

Le Plan National Santé au Travail est ensuite décliné en différents Plan Régionaux de Santé au Travail (PRST) piloté par chaque DIRECCTE (Direction régionale des entreprises de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi).

Retrouvez le détail des orientations du 3ème Plan National Santé au Travail sur le  site internet de l'anact.
logo-anact-ingenitec


Partagez cet article