Titre picto

Besoin d'informations ? Contactez-nous au 04 77 60 04 16 / commercial@ingenitec.com

ingenitec-outils-de-manutention
LOGOTYPEINGENITEC
Solutions ergonomiques de manipulation de charges
||PROLONGEMENT DU SURAMORTISSEMENT DE 40%

PROLONGEMENT DU DISPOSITIF DE SURAMORTISSEMENT DE 40%

Profitez du prolongement du dispositif de suramortissement pour vous équiper en appareil de levage et de manutention de charges.

ingenitec-manutention-levage-suramortissement

Un prolongement du dispositif de suramortissement jusqu'au 14 avril 2017

Selon la loi Macron, une entreprise réalise un investissement productif éligible lorsqu'elle acquiert par exemple un nouvel équipement industriel. Initialement, cet investissement devait avoir lieu entre le 15 avril 2015 et le 14 avril 2016. Mais à la suite de la Loi de finances pour 2016, tout investissement acquit jusqu'au 14 AVRIL 2017 sera éligible.

Toutes les entreprises sans distinction de secteur ou de taille sont concernées, à la seule condition qu’elles soient soumises à un régime réel d’imposition : de la PME à la grande entreprise industrielle, des artisans aux agriculteurs.


Une déduction de 40% du prix de revient du bien acquit

Le principe de suramortissement repose sur un avantage fiscal exceptionnel qui permet de déduire de son résultat imposable, 40% du prix de revient du bien acquit. Le montant est déduit du bénéfice linéairement sur la durée d'amortissement.

Le suramortissement vient en complément de l'amortissement pratiqué dans les conditions de droits communs. Il ne s'agit pas d'une mesure d'accélération du rythme de déduction de l'amortissement. Avec le suramortissement, l'entreprise bénéficie d'un gain de trésorerie et l'économie d'impôt réalisée est définitive.

Accéder au texte officiel avec la liste détaillée des équipements éligibles : Bulletin officiel des finances publiques - impôts


L'occasion d'investir pour le bien-être de vos opérateurs

En matière de manutention, ce dispositif peut être l'occasion d'investir pour améliorer et optimiser des postes de travail aussi bien du point de vue humain (troubles musculo-squelettiques minimisés), que de la productivité, tout en réalisant une économie sur l'impôt et un gain de trésorerie.


Partagez cet article