Titre picto

Besoin d'informations ? Contactez-nous au 04 77 60 04 16 / commercial@ingenitec.com

ingenitec-outils-de-manutention
LOGOTYPEINGENITEC
Solutions ergonomiques de manipulation de charges
||Les facteurs de risques de troubles musculo-squelettiques sur les membres supérieurs

Les facteurs de risques de troubles musculo-squelettiques sur les membres supérieurs

Tous les facteurs suivants peuvent agir isolément. Cependant, plus les facteurs concourants sont nombreux, plus le risque de voir apparaitre des TMS augmente.

ingenitec-douleur-bras-epaule-TMS

Les principaux facteurs des troubles d'origine professionnelle

  • L'application de la force engendre des charges mécaniques considérables sur la nuque, les épaules et les membres supérieurs.
  • Une mauvaise position de travail : les muscles doivent se contracter et l'organisme est soumis à des charges mécaniques plus importantes.
  • Des mouvements répétitifs, en particulier s'ils impliquent les mêmes groupes d'articulations et de muscles et s'il existe une interaction entre des activités requérant de la force et des mouvements répétitifs
  • Un travail prolongé sans possibilité de repos et de récupération.
  • La compression locale d'outils et de surfaces.
  • Les vibrations dans les bras ou les mains, provoquant un engourdissement, des picotements ou la perte de sensation et requérant une plus grande force pour saisir un objet.

Les activités favorisant le développement de TMS

Certaines activités augmentent le risque de lésion dans la nuque et les épaules :

  • Positions de travail obligeant à supporter le poids de certaines parties du corps ou d'objets tenus, par exemple, travailler avec les bras en élévation.
  • Travail prolongé dans des positions statiques requérant la contraction continue des mêmes groupes de muscles, par exemple, le travail au microscope.
  • Levage répété des bras ou rotation répétée de la tête.

Dans le coude, les poignets et les mains :
  • Mise en œuvre d'une force musculaire importante pour manipuler des objets, par exemple, prendre des objets avec une grande pince ou une pincette.
  • Torsion des poignets, par exemple, vers l'intérieur ou vers l'extérieur.
  • Répétition des mêmes mouvements du poignet.
  • D'autres facteurs de risque de trouble de la nuque et des membres supérieurs d'origine professionnelle sont énumérés ci-après.

L'influence de l'environnement de travail

  • Mauvais agencement du poste de travail, contraignant le travailleur à adopter une mauvaise position, mauvaise conception des outils et des machines.
  • Chaleur excessive, augmentant la fatigue générale ; ou froid intense, rendant la préhension plus difficile.
  • Eclairage médiocre, obligeant les travailleurs à adopter des positions néfastes pour voir ce qu'ils font.
  • Niveaux de bruit élevés, engendrant une tension de l'organisme.

Les facteurs individuels

  • La capacité physique des travailleurs varie, tandis que des blessures antérieures peuvent vulnérabiliser l'organisme.
  • Manque d'expérience, de formation ou de familiarité avec la fonction.
  • Vêtements ou équipements de protection individuelle inadaptés pouvant restreindre les positions ou accroître la force requise pour travailler.
  • Facteurs favorisants, par exemple, tabagisme ou obésité.

Les facteurs organisationnels et psychosociaux

  • Emploi monotone ou rythme de travail élevé.
  • Pression du temps.
  • Manque de pouvoir de décision concernant les tâches exécutées.
  • Possibilités limitées d'interaction sociale ou manque de soutien de la part des supérieurs et des collègues.

Partagez cet article